Une Explication Simple D'une Technologie Complexe

Une Explication Simple D'une Technologie Complexe

Toute combinaison d'éléments a un poids moléculaire. L'eau (H2O) a un poids moléculaire de 18, le gaz carbonique (CO2) a un poids moléculaire de 44. Un film ordinaire de polyéthylène a un poids moléculaire pouvant aller en moyenne jusqu'à 300’000. La remarquable flexibilité d'étirement et de résistance du film polyéthylène vient de la taille des molécules qui le composent et de son agencement au hasard dans l'espace.

Des marchés spécifiques ont été identifiés qui exigent des produits plastiques résistants pour des taches nécessaires pour une durée relativement courte. Ces produits doivent ensuite se dégrader, puis se bio dégrader dans des environnements spécifiques. Cela doit se passer de façon écologique, sans aucun dommage environnemental ou effet nuisible. Ces matières plastiques sont appelées «matériaux à durée de vie contrôlée».

Avec la technologie TDPA®  d'EPI, les produits plastiques se dégradent chimiquement dans des délais spécifiques établis selon les exigences du client.

L'histoire de TDPA® et de la technologie oxo biodégradable

  • Des microorganismes (bactéries, mycètes etc..) n'ont pas développé d'enzymes qui arrivent à "digérer" le polyéthylène. Cependant de grosses molécules de polyéthylène au poids moléculaire moyen de 300 000 peuvent être cassées en de plus petites molécules par une dégradation oxydante.
  • L’influence de chaleur, de rayons UV et de stress mécanique sont les moyens les plus courants pour déclencher la dégradation oxydante. Au moins l’un des facteurs ci-dessus est nécessaire pour engager le processus de dégradation.
  • La réduction permanente le poids de la molécule par dégradation oxydante, résulte dans la formation de beaucoup plus d'extrémités moléculaires. Par la dégradation oxydante, ces petites molécules, à savoir des aldéhydes, des cétones, des acides carboxyliques et des alcools, sont approvisionnés en oxygène. Les microorganismes sont capables d'attaquer ces molécules contenant de l'oxygène, et d'atteindre le point où certains types de microbes commencent à couper les fragments d'atomes de carbone à partir de ces extrémités. Comme le poids moyen moléculaire diminue causant de plus en plus d'extrémités, l'ingestion par les microorganismes augmente.
  • Finalement, pendant que la dégradation oxydante et la biodégradation sont en cours, de plus en plus d'hydrogène et de carbone (les deux venant du polyéthylène) se transforment respectivement en eau et en gaz carbonique.
  • La biodégradation est initiée, conduisant à la biodégradation des polyoléfines.
  • Tous ces processus peuvent utiliser des polyoléfines ordinaires mais ils sont beaucoup trop lentes pour apporter des bénéfices écologiques. L'utilisation de la technologie TDPA® d'EPI accélère grandement le processus d'oxydation/biodégradation mais seulement après que les produits plastiques aient été utilisés et qu'on s'en soit débarrassé.

La ligne sur la droite représente une molécule de polyéthylène avec un poids moléculaire de 300’000.

Ces lignes représentent des fragments (poids moléculaire moyen de 100’000) de la molécule de polyéthylène ci-dessus après une dégradation oxydante.

Ces lignes plus courtes représentent des fragments encore plus petits (poids moléculaire de 30’000) de la première molécule de polyéthylène après une dégradation oxydante plus avancée. Bien qu'elles soient encore trop grandes pour être solubles dans l'eau, certaines commencent à se bio dégrader. Des microorganismes courants transforment ces fragments en gaz carbonique eau et biomasse.

  • On doit souligner qu'un morceau d'un film de polyéthylène de la même taille qu'une feuille de papier se compose de millions et de millions de molécules de polyéthylène. Chacune d'entre-elles est soumise à la même dégradation oxydante et à une biodégradation ultérieure comme cela est montré sémantiquement ci-dessus pour une seule molécule. Ces réactions (oxydation, biodégradation des produits oxydés) se font au moment requis et s'accélèrent quand les formules de TDPA®  sont intégrés indépendamment de la taille du morceau plastique et du nombre de molécules.